Kiwaï : « Ananasnaya »

« Maturité Septembre. Fruit à peau et chair verte, douce et sucré. Variété très productive et la plus répandue pour la commercialisation. Nécessite un pollinisateur. »

En stock

Description

« Le kiwaï supporte mieux le calcaire et l’argile que le kiwi. Très rustiques, les kiwaïs se cultivent sans problème dans les régions froides. Ils développent des lianes volubiles de plus de six mètres de long couvertes de feuilles caduques, allongées et non duveteuses. En juin, ils portent une multitude de petites fleurs blanches odorantes qui, sur les sujets femelles ou autofertiles, produiront en septembre des fruits ovales de trois centimètres de long. Se consommant pelés ou non, ils sont délicieux (certains les préfèrent aux kiwis), très sucrés et très riches en vitamine C. »