Conseils de plantation

 

« Les arbres que vous plantez n’ont pas de système racinaire suffisamment développé les premières années pour aller chercher les nutriments et l’eau dont ils ont besoin. Cela signifie que leur développement et leur santé sont complètement dépendants des soins que vous leurs apporterez. Plus vous prendrez soins d’eux les premières années, plus ils vous le rendront avec des récoltes savoureuses dans les années qui suivront ! »

 

1 – Creusez un trou assez large et profond (80cm/80cm) pour que les racines puissent s’installer facilement dans un premier temps. Plus votre sol est compact (argile…) plus le trou devra être grand. Lorsque vous creusez, déposez la terre que vous enlevez sur le côté.

 

2 – Mélangez la terre que vous avez retirée avec du compost bien mûrs (1 à 2 brouettes) ou un fumier bien composté (1 brouette). Placez ce mélange au fond du trou.

 

3 – Placez le sujet dans le trou enlevez le pot au préalable si il s’agit d’un sujet en pot. Décompactez les racines, retaillez les si besoin. Les racines les plus hautes doivent se situer 5 cm en dessous du niveau du sol. Maintenez bien droit le sujet et terminez le remplissage du trou en tassant légèrement afin de ne pas asphyxier les racines.

NB : Les mottes de kiwis doivent être placées suffisamment profond pour éviter le dessèchement que cette espèce ne tolère absolument pas.

 

4 – Faites une cuvette autour du pied pour faciliter les arrosages indispensables les 1ères années.

 

5 – Arrosez (10 à 20 litres) si la météo le permet : pas de gels forts.

 

6 – Arrosez les semaines qui suivent la plantation si il ne pleut pas. Plus la plantation intervient tard dans la saison, c’est à dire au printemps plutôt qu’en automne, plus les sujets auront besoin d’un suivi au niveau de l’arrosage.

 

« Les sujets que nous vous proposons sont des arbres et des arbustes qui vous avez décidé d’implanter dans un lieu de votre choix. Cette implantation n’étant pas liée à un choix de la nature elle-même mais bien au votre, elle requiert quelques soins durant les premières années (en plus des soins habituels comme la taille…). »

 

En termes concrets cela signifie :

– 1 arrosage par semaine équivalent à un arrosoir les 3 premières années en été mais aussi au printemps si les pluies ne sont pas suffisantes.
Retrait des herbes et de la végétation concurrente au pied du sujet les 3-4 premières années afin de favoriser son développement. Il est possible de pailler au pied du sujet pour éviter cette opération, veillez cependant à retirer ce paillage au printemps afin de permettre à la terre de se réchauffer.
Nourriture organique apportée de préférence à l’automne au pied des arbres : compost, fumier… avec binage pour faciliter son « intégration » dans le sol. Mettre entre 10 et 20cm de paillage sur 1 ou 2m2 au pied de l’arbre, fera nourriture et paillage

« D’une façon générale nous ne pouvons que vous recommander de planter des espèces adaptées à vos conditions. Les portes greffes et variétés permettent de belles adaptations et acclimatations mais il nous semble indispensable, pour éviter des déceptions, de mettre toutes les chances de votre côté : bonne connaissance de votre terrain, motivation à apporter les soins requis surtout les 1ères années etc… »

 

Les commentaires sont fermés